Présentation du Yoseikan-Budo Pages techniques.

LES ORIGINES DU YOSEIKAN BUDO

La démarche d'un précurseur : le Maître Hiroo Mochizuki

La création du Yoseikan a pour point de départ une réflexion propre du Maître Hiroo Mochizuki : toutes les formes d'énergies( le son, la lumière, l'électricité, le mouvement des vagues...) sont transmises sous forme d'ondes.

Maître Hiroo Mochizuki a transposé ce principe du "mouvement ondulatoire" au corps humain dans le but d'optimiser la puissance et l'efficacité des techniques.
De cette découverte, qui concerne la totalité des arts martiaux et sports de combat, est née une méthode pédagogique et particulièrement innovante : le YOSEIKAN.

Pour en savoir plus sur la démarche du fondateur, cliquez sur sa photo si dessus.

Le Yoseikan : une méthode efficace

La maîtrise du "mouvement ondulatoire" permet une assimilation approfondie et accélérée de toute les formes de combat auxquelles il s'applique. A partir de ce même mouvement, on peut alors développer des centaines de techniques différentes. La puissance des atémis (coups de pieds et poings), projections, clés (torsions articulaires) et techniques d'armes se trouve ainsi décuplée.

Le Yoseikan n'est pas une synthèse de différentes disciplines, mais une méthode basée sur un principe : l'onde de choc

En savoir plus sur la démarche du fondateur Hiroo Mochizuki

Tradition et modernité

Dans la lignée de la tradition des samouraïs, la recherche du Maître Mochizuki porte sur l'équilibre subtil entre l'efficacité des techniques à mains nues et avec armes et le respect physiologique du corps du pratiquant.
De plus, les deux notions de créativité et d'esprit d'entraide sont développées de façon constante dans le Yoseikan. En effet, Maître Mochizuki considère que ces notions sont des qualités essentielles pour faire face aux difficultés de notre société.

Ainsi, en renouant avec l'esprit d' adaptation constant des samouraïs, il a adapté la philosophie, la pédagogie et la pratique traditionnelle des arts martiaux à la mentalité, l'environnement, ainsi qu'aux techniques de combat contemporaines.

La vie et le parcours des Maîtres Minoru et Hiroo Mochizuki

Cliquer sur l'image pour découvrir l'extraordinaire parcours des Maîtres.


LES FONDEMENTS DU YOSEIKAN BUDO

La création du Yoseikan Budo a eu pour point de départ une réflexion propre au Maître Hiroo Mochizuki à partir de l'observation du principe suivant:

Toutes les formes d'énergie: le son, la lumière, la chaleur, l'électricité, le mouvement des vagues ... sont transmises par l'onde. Seule l'amplitude diffère.
Cette constatation l'a amené à rechercher un système permettant d'exploiter ce principe sur le corps humain.

Il a finalement réussi par le biais de l'isolation de ce mouvement ondulatoire à transférer la puissance du tronc vers les jambes et les bras (par extension: vers les armes).
Ceci lui a permis:

D'augmenter de façon très significative la puissance à son point d'impact (tests de l'INSEP à l'appui)
d'établir un système de correspondance entre techniques de projections, de clés, mains nues et avec armes

De cette découverte, qui touche l'ensemble des arts martiaux et sports de combat, est issue la méthode pédagogique originale du Maître Hiroo Mochizuki : le YOSElKAN BUDO.
Sa théorie est démontrée et exploitée principalement par l'intermédiaire du kata "YOSEIKAN HAPPO". Utilisé comme instrument pédagogique, ce kata permet de mettre en évidence le fait que tous les arts martiaux (*) sont un développement d'un mouvement unique de base.
La compréhension du principe de l'onde et la maîtrise du mouvement ondulatoire de base (grâce au kata "YOSEIKAN HAPPO" cité plus haut) favorisent une assimilation approfondie, meilleure et plus rapide de toutes les formes techniques qui en découlent.

Nombreux sont ceux qui ont essayé sans succès de réaliser une synthèse des arts martiaux, que l'on peut comparer aux branches d'un arbre. Le fait de coller les branches entre elles présente peu d'intérêt, chacun en conviendra. Si l'on considère l'arbre, l'important est le tronc car c'est lui qui donne naissance aux branches et non l'inverse.

Ainsi le YOSElKAN BUDO peut se résumer par la formule suivante: 1 = tous

C'est donc l'inverse d'une synthèse qui s'appuie sur le postulat opposé: tous = 1

Retrouver le tronc, la " clé des arts martiaux" tel a donc été le sens de la démarche ambitieuse du Maître Hiroo Mochizuki avec le Yoseikan Budo.

(*) et accessoirement de nombreux sports

LE NOM

YO "Nourriture pour l'âme" : l'éducation

SEI L'honnêteté par rapport à sa conscience, le        sens de la justice : la droiture

KAN Le lieu d'union : une grande maison, l'école

BU Arrêter la lance, empêcher la guerre : la               recherche de la paix

DO Le chemin qui mène à l'objectif : la voie

LE SIGLE

CERCLE

Perfection, recherche éternelle de l'homme qui ne peut l'atteindre. La ligne qui interrompt le cercle (bout de la montagne) rappelle la nécessaire modestie, la perfection n'étant pas humaine.

Dans le cercle trois parties :

AIR/SOLEIL (orange foncé)

Oxygène, lumière, gaieté.

MONTAGNE (blanc)

Terre, pureté (honnêteté), clarté (dans les décisions, les engagements), solidarité

EAU (bleu)

Souplesse, calme, espoir, adaptation.

Sans lumière, sans terre, sans eau, il n'y a pas de vie possible : les éléments nous donnent la vie, et pour vivre, il faut respecter la nature. Parallèlement, la notion de respect mutuel est la base de la vie en société.

LE SALUT

Le salut représente un des éléments essentiels de la vie " Le Respect ".

Se respecter soit même et respecter les autres est la base de la vie harmonieuse et possible entre les humains.
Il existe trois formes de salut:

1. Le salut debout
2. Le salut à genoux (ZALEI)
3. Le salut avec armes

Dans tous les cas:

Lorsque l'on se penche : expiration, symbolisant l'envie de donner, d'apporter quelque chose à son partenaire. Le pratiquant baisse la tête en regardant le sol, se mettant volontairement en situation de vulnérabilité, en signe de confiance et de respect.
Lorsque l'on se relève : inspiration, symbolisant l'acceptation.

L'expiration et l'inspiration ne doivent pas être forcés mais entrer dans le cycle naturel de la respiration.

Le salut avec armes se fait soit debout, soit à genoux. L'arme sera posée:

A droite : KATANA, BOKKEN, TANTO, SAÏ, TONFA, NUNCHAKU.
A gauche : BO, JYO, NAGUINATA, YALI.


Pourquoi les armes sont elles à droite ou à gauche ?

Les armes que l'on peut transporter et rentrer à l'intérieur de la maison sont placées du côté droit. Les autres sont placées à gauche, elles n'ont pas d'utilité à l'intérieur de la maison (grandeur de l'arme également).

VIDEOS DE PRESENTATION DU YOSEIKAN BUDO
Voir les différentes facettes du Yoseikan Budo
                                                      

LA COMPETITION

Le YOSEIKAN ne reconnaît pas la compétition comme une fin en soi, mais plutôt comme une étape dans la progression du pratiquant. EN AUCUN CAS OBLIGATOIRE, elle apporte néanmoins un certain sens de la combativité. Elle est de plus la forme de travail la plus proche du combat réel.

LES EPREUVES

La compétition de YOSEIKAN, constituée de deux ateliers a également été créée par rapport à des objectifs pédagogiques :

La première épreuve (EMONO-LANDOLI) se déroule avec des armes en mousse de différentes longueur . L'objectif est de favoriser l'évaluation des distances et le maniement de diverses armes.

La deuxième épreuve (SUDE-LANDOLI) effectuée à mains nues (pieds, poings, projections, immobilisations) développe l'endurance, la résistance physique, le sens de l'initiative et l'efficacité.

En cas d'égalité, une troisième épreuve est imposée (EMONO-SUDE-LANDOLI). Un des combattants tient un Kombo (petit baton en mousse de 35 cm) alors que l'autre est mains nues.

Cette forme de compétition demande au pratiquant beaucoup de polyvalence. Elle lui permet ainsi de pouvoir s'exprimer pleinement et l'oblige à mettre en oeuvre toute sa créativité et se facultés à s'adapter à diverses situations.
La sécurité est maximum car les combattants ont tous des protections homologués (gants, protège tibias-pieds, casque et parfois plastron)

Dans les catégories "mini-poussins" et "poussins", il y a une épreuve de Komi-utchi (sorte de lutte avec projections et immobilisations)


Voir quelques aspects des épreuves de compétition par Mitchi Mochizuki


LE YOSEIKAN TRAINING

A l'aide d'un support musical, le Yoseikan Training propose à ses pratiquants une initiation aux arts martiaux sous forme de gymnastique souple (étirement et assouplissement musculaire à l'aide de mouvements de self défense) et dynamique (répétition de mouvements rythmés par la musique).

Cette forme de travail favorise l'exploitation des capacités cardio-vasculaires, facilite l'élimination des graisses et développe l'agilité, la tonicité et l'élasticité musculaire (souplesse).

Cliquer sur l'image


LA TENUE

VESTE de kimono bleu marine

"IN" (YIN/négatif, en opposition à positif, absence de connotation péjorative).


PANTALON de kimono blanc (bandes latérales marines)

"YO" (YANG/positif, en opposition à négatif).


CEINTURE bleue et blanche

L'onde de choc (de loin, les parties foncées semblent plus étroites, tandis que les parties blanches apparaissent plus larges qu'elles ne le sont réellement).
Cette illusion d'optique suggère l'onde.

D'autre part,le fait que les pratiquants ne soient pas différenciés visuellement en fonction de leur niveau technique (grade) ou de leur force est naturellement un choix délibéré. La valeur technique n'est pas nécessairement proportionnelle à la valeur morale et inversement.

...ET LES ENFANTS 

Au Budo-Kwaï-Armentières, l' enseignement des enfants occupe une place privilégiée...

Par définition, l'enfant est en plein développement physique, psychomoteur et intellectuel. Pour cette raison, nombre des activités proposées aux adultes ne lui sont pas adaptées.

L'enfant apprend essentiellement en s'amusant, d'où la nécessité de concevoir et mettre en pratique des exercices attractifs.

C'est ce que propose le Yoseikan par une approche ludique des activités d'opposition qui développe la psychomotricité grâce au support d'un matériel spécifique.

En effet, l'usage d' outils pédagogiques tels que les trois bâtons gainés de mousse de taille différente (35cm, 75 cm et 105 cm) amène une meilleure estimation des distances et favorise le repérage de l'enfant dans l'espace tout en l'aidant à développer ses facultés d'adaptation.

Le travail équilibré du corps permet à l'enfant d'acquérir une meilleure latéralisation et un développement physique harmonieux par l'alternance de techniques en extension (pieds, poings, bâtons mousses) et en traction (projections, immobilisations). Grâce à un matériel de protection corporelle complet et à des éducatifs spécifiques, il pourra aborder rapidement des formes souples de combat sécurisées développant ses capacités de concentration, sa confiance en lui, son sens de la décision, mais aussi des valeurs morales telles que le respect de l'autre et l'esprit d'entraide.

Cliquer pour voir une vidéo du cours enfants.


LA SECTION YOSEIKAN-BUDO à ARMENTIERES

Pour pratiquer le Yoseikan-Budo à Armentières...

Pour tout savoir sur la section Yoseikan-Budo, cliquer sur le bouton...


Pratiquer le Yoseikan-Budo à Armentières


Les pages médicales

Pour connaître les contre-indications à la pratique du Yoseikan-Budo, cliquer sur le bouton suivant :

Les pages médicales

LES PAGES TECHNIQUES


Lexique des principaux termes

Lexique_Yoseikan.pdf


Comment nouer la ceinture

Obi -musubi ou l'art du nouer la ceinture
La ceinture est nue, c'est-à-dire sans boucle ni fermoir. Il s'agit d'un ruban de tissu et les différentes façons de la nouer relèvent de l'art.
Assez longue (de 1,5m à 3m), la ceinture se noue sur l'avant.
Afin qu'elle tienne lors de l'entraînement et pour laisser une respiration libre, elle doit passer sur les os des hanches, à hauteur des crêtes iliaques. Elle redescend ensuite pour que le nœud se situe sous les abdominaux.
Le nœud carré est traditionnellement employé. Il se met en place en croisant la ceinture dans le dos et en croisant à nouveau les brins sur l'avant avant de nouer de manière à ce que les 2 brins, de même longueur, sortent horizontalement du nœud.

LES PRINCIPALES TECHNIQUES

Cliquer sur les images

Coups de poings

Coups de pieds

Blocages

Saisies

Clés

Projections

Immobilisations

Immobilisations par clés

Etranglements

Attaques avec armes

LES KATAS EN IMAGES

KATAS DE BASE
ATTENTION ! Les planches ne sont que des "pense-bête" et ne peuvent en aucun cas être assimilées à des planches officielles car les positions ne sont pas strictement parfaites .
Cliquer sur les images
Keli goho
Happoken shodan
Happoken nidan
Happoken sandan
Happoken yodan
Happoken godan

KATAS EN VIDEO

ATTENTION !

Hormis ceux exécutés par le Maître Mochizuki et Mitchi Mochizuki, les katas présentés sont exécutés par des membres du club ou d'autres clubs. Le niveau technique est, en général, loin d'être parfait, mais cela peut représenter un aide mémoire intéressant pour les pratiquants.
Pour un apprentissage et une bonne compréhension, il est nécessaire de s'entraîner dans les clubs.


Cliquer sur les liens ci-dessous pour voir tous les katas en vidéo:


HAPPOKEN SHODAN

HAPPOKEN NIDAN

HAPPOKEN SANDAN

HAPPOKEN YODAN

HAPPOKEN GODAN

HASHAKUKEN NIDAN

HASHAKUKEN SANDAN

HASHAKUKEN YODAN

HYOLI NO KATA

SAI YODAN

TONFA GODAN

KEN KIHON KUMITE

IAI sur attaques venant de droite

GYAKUTE NO KATA

TANTO NO KATA

KEN JUTSU IKKAJO

GEN RYU NO KATA


Quelques principes

Cliquer sur les vidéos

L'énergie des courbes (1ère partie)

L'énergie des courbes (2ème partie)

Propagation de l'énergie du hara au bout du bras

Yaku soku geiko
(épreuve pour l'examen de 1er dan))

Sens de l'esquive dans YAKU SOKU GEIKO

Cliquer sur l'image ci-dessous pour avoir quelques idées de techniques dans Yaku Soku Geiko

Programme selon le grade

Programme 6ème et 5ème kyu

Programme 1er dan

Programme 1er dan

Programme 2ème dan

Programme 2ème dan

Programme 3ème dan

Programme 3ème dan.pdf

Les passages de grades dan

Les passages de grades "dan" se passent au sein de la ligue Flandre-Artois de Karaté.
Il est possible de se présenter en Yoseikan Budo, en Yoseikan Aiki ou en Yoseikan Iai Kenjutsu.
Jusqu'au 3ème dan, les programmes comprennent 6 épreuves :

Module 1 :


1 KIHON

Percussions sur cibles + projections (noté sur 20)

2 IPPON KUMITE

Assaut avec bâtons (noté sur 20)


Module 2 :

1 KATA

2 katas libres (noté sur 20)

2 BUNKAI

Sur un des katas libres (noté sur 20)

Module 3 :

1 JU IPPON KUMITE

Yaku soku geiko (noté sur 20)

2 JU KUMITE

Mains nues ou armes tiré au sort (noté sur 20)

Au premier passage, le candidat devra présenter toutes les épreuves. Pour l'obtention de l'examen le candidat devra obtenir la moyenne générale soit 60 sur 120.

Si le candidat n'obtient pas la moyenne générale, les épreuves pour lesquelles il a obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 restent acquises définitivement. Dans ce cas, seules les épreuves n'ayant pas obtenu la moyenne devront être repassées.

A partir du 4ème dan, les épreuves sont plus spécifiques.

Programmes complets des passages de grades "dan"

Tableau des épreuves de 1er à 3ème dan

Inscription pour les passages de dans

Cliquer sur le lien ci-dessous

Inscriptions dan.pdf

La compétition

La compétition n'est pas obligatoire en Yoseikan Budo.
Chacun est libre d'y participer s'il le souhaite.
Les compétitions officielles commencent à partir de la catégorie "minimes", mais les challenges sont ouverts à toutes les catégories.
Les compétitions comprennent 3 types d'épreuves :
EMONO LANDOLI
Cette épreuve permet l' utilisation des bâtons mousse et des projections.
SUDE LANDOLI
Cette épreuve permet l'utilisation des atémis et des projections.
EMONO SUDE LANDOLI
Cette épreuve permet l'utilisation
-côté sans bâton mousse : techniques de poings, de pieds et de projections.
-côté bâton mousse (KOMBO : ) techniques de bâton et de projections.

Les compétitions enfants : les "challenges"

Différents challenges sont organisés pour les catégories : poussins, pupilles et benjamins.
Les ateliers sont légèrement différents de ceux des adultes.

Cliquer sur l'image suivante pour découvrir les différents ateliers ainsi que le règlement des challenges enfants .

Règlement enfants

Pour se faire une idée!!

Un cours d'essai gratuit est offert à toute personne le désirant.
Il suffit de se présenter à la Halle des sports, 8 rue de l'Octroi Armentières, aux heures d'entraînement et de signer une décharge de responsabilité.
Pour les mineurs, la signature d'un parent ou du tuteur légal est obligatoire

Essai gratuit

Nouveau !!

Le kata KELI GOHO en images.
Il s'agit d'un kata simple enchaînant les 5 coups de pied de base.
Il est souvent enseigné aux enfants.
On peut le trouver à la rubrique "Pages techniques/katas/katas en images"
Cliquer sur l' image

Très intéressant

Entretien avec le Maître Mochizuki

L' histoire du Yoseikan

Interview de Hiroo Mochizuki pour l' "Aikido-journal" en 2002 où il raconte son parcours et l'histoire du Yoseikan.
Cliquer sur l'image

Notions de psychomotricité chez l'enfant dans la pratique des arts martiaux.

Etude proposée par FRANCOIS, animateur dans la section Yoseikan-Budo.

Cliquer sur l'image

Vu sur le net

Vidéo

Magnifique démonstration de Mitchi et Kyoshi, les fils du Maître Mochizuki.

Cliquer sur l'image

TECHNIQUE

L'énergie des courbes 1.

Vidéo d' un cours de Yoseikan sur l'utilisation des courbes dans les arts martiaux présenté par Jacques.

Cliquer sur l'image

L'énergie des courbes 2.

Suite de la vidéo "l'énergie des courbes 1".

Cliquer sur l'image

Vidéo du cours enfants

VIDEO DU COURS ENFANTS

Cliquer sur l'image pour voir des extraits du cours enfant du 3 février 2010 animé par Malika.

Cliquer sur l'image

IAÏ-JUTSU

Quelques séries de Iai suivies d'applications lors d'une fête de fin d'année.
Cliquer sur l'image.

Etude sur l'enseignement du Yoseikan Budo aux seniors

Etude sur les seniors présentée par Jacques aux séminaire des cadres d' Aix en Provence le 01/02/2009.

Le Yoseikan chez les seniors

RETRO !!

MAE-GELI par Maître Hiroo Mochizuki dans les années 60.

Cliquer sur l'image

Exceptionnel !

Interview à coeur ouvert du Maître 

Hiroo Mochizuki.

Cliquer sur l'image pour découvrir le vrai portrait du Maître.