Quelques notions sur la self défense

C'EST QUOI LA SELF DEFENSE

QU'EST CE QUE LA SELF DEFENSE ?


La self défense vise à enseigner les méthodes pour anticiper les situations à risques, appréhender leur évolution, gérer un conflit latent et se défendre en cas
d'agression. Cette discipline ne se contente pas d'apprendre comment se protéger ou rendre un coup, mais aussi et surtout, comment éviter la confrontation physique et le cas échéant, comment sauver sa vie !

Il s'agit généralement d'entraînements pratiques via des mises en situation où l'on apprend des techniques selon les différentes sortes d'agressions (à mains nues ou avec armes) que l'on simule.


L'ENSEIGNEMENT DE LA SELF DEFENSE


La self défense est une discipline qui n'est pas normée ni encadrée par des diplômes : il n'existe, pour l'instant, aucune fédération de self défense, ni de Diplôme d'Etat
comme c'est le cas pour les arts martiaux. Aujourd'hui, pour enseigner, il suffit d'être couvert par une assurance.

Malheureusement, de nombreux instructeurs enseignent sans aucun diplôme.
Notre enseignant quant à lui possède le DESJEPS (Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse , de d'Education Populaire et du Sport) en Karaté et arts martiaux affinitaires
ainsi qu'en Aikido et Aikibudo qui sont les plus hauts diplômes existant en France.


LES ARTS MARTIAUX ET LA SELF DEFENSE


Chaque fédération d'art martial se revendique comme faisant de la self défense et certaines ont bien une branche self défense, mais en karaté, on donne des coups de pieds,au judo on enseigne des projections... Ces gestes techniques sont rarement utiles si vous êtes coincés dans un bus ou que quelqu'un vous agresse par derrière dans un parking".

L'enseignement de la défense personnelle est souvent basé sur des arts martiaux ou sports de combat avec toutefois une différence de taille : les arts martiaux, portent une attention particulière au respect de l'adversaire, parfois même nommé « partenaire » ; dans la défense personnelle, le but est de faire cesser l'attaque avant d'être
maîtrisé, blessé ou même tué, le plus rapidement possible.
S'il y a un respect rigoureux de règles de sécurité pendant l'enseignement et l'entraînement, avec utilisation d'armes factices et port de protections, l'application réelle
se fait sans aucun respect de l'attaquant, puisque celui-ci ne respecte pas sa victime.

Les techniques de self défense s'inspirent des arts martiaux mais doivent souvent être adaptées à la réalité de la rue.


LA LEGITIME DEFENSE


Il faut souligner que, Vis-à-vis de la loi française, la réponse doit être proportionnée à l'attaque, et que l'on ne peut être considéré en légitime défense que si l'on est
attaqué en premier.
Lorsqu'un agresseur vous saisit, vous pouvez vous dégager, mais pas, par exemple, lui donner un coup de chaussure à talon. Dans le cas où l'agresseur blessé par la
chaussure porte plainte (cela n'est pas rare !), la chaussure serait considérée comme une arme par destination (arme de 6ème catégorie) aux yeux de la justice. La victime deviendrait l'agresseur et pourrait devoir verser des dommages et intérêts.
Dans ce cas là, un simple dégagement peut suffire à faire avorter l'agression.


Voir les article de loi